Le saviez-vous?

Il est primordial de vérifier périodiquement le scellant au périmètre (contour) des portes et fenêtres et de le remplacer dès qu’il semble endommagé car le calfeutrage prévient les infiltrations d’eau. Les fenêtres se doivent d’être résistantes à l'écoulement d'air, sinon la consommation d'énergie et le confort s'en trouveront affectés, occasionnant ainsi un risque de condensation et de factures de consommation d’énergie… salées! Les matériaux et composantes des fenêtres offrant eux-mêmes une perméabilité à l'air plutôt faible, il faut accorder une attention particulière à leurs points de rencontre, d’où l’application du bon produit.

 

Il existe plusieurs matériaux à calfeutrer sur le marché et on a souvent de mauvaises expériences lorsqu'on essaie de calfeutrer soi-même parce qu'on achète des produits bon marché ou qui ne sont pas appropriés pour économiser. Les produits bon marché sont non seulement difficiles à appliquer, mais leur durée d’efficacité est assez courte. Il faut alors choisir le produit qui convient le mieux à la tâche. Il existe plusieurs types de produits de calfeutrage, et chacun est destiné à un usage particulier, un test d’adhérence afin de proposer le scellant approprié au type de revêtement du bâtiment s’avère nécessaire.

 

L’investissement en vaut donc vraiment le coût!